3 conseils pour choisir et réserver son photographe de mariage

Lorsque l’on se lance dans l’organisation d’un mariage, on s’attaque généralement en tête de liste à la recherche d’une salle, d’un traiteur, d’un photographe de mariage… Ce qui permet dans un premier temps d’y voir plus clair au chapitre de « combien coûte un mariage ? », d’établir le budget des dépenses à prévoir et de se faire une idée des prix du marché.

A mon sens, il est essentiel, lorsque l’on planifie ce jour de fête, de s’interroger sur ses priorités. Bien entendu, chaque détail compte lorsque l’on se marie et, bien entendu, certaines concessions sont difficiles à faire. Certains préfèrerons bien manger, d’autres choisiront de proposer de nombreux jeux et animations, de conserver de précieux souvenirs… Chaque couple a ses priorités et il n’est pas question ici de porter un jugement sur celles-ci, mais de conseiller les amoureux qui passeront par ici en quête de réponses.

  1. Quand réserver son photographe ?

On remarque lorsque l’on discute avec ses mariés qu’un schéma se dessine clairement dans la recherche des prestataires de mariage : salle, traiteur, photographe, dj, maquilleuse/coiffeuse, fleuriste…

Les photographes figurant la plupart du temps dans les prestataires sollicités le plus tôt, il est recommandé de les contacter entre 8 mois et un an à l’avance. Sans compter que certains mariages se préparent parfois sur deux ans.

Cela paraît souvent étonnant mais nous avons de nombreux déçus chaque année, qui nous contactent 4 ou 5 mois (parfois moins !) en amont de leur grand jour. Il est alors plus difficile pour nous de les renvoyer vers des confrères qui se sont souvent déjà engagés auprès d’autres futurs mariés.

  1. Comment bien choisir son photographe ?

Il est bien sûr conseillé d’en contacter plusieurs ! De regarder quantité d’images pour avoir un aperçu de se qui se fait : photographie posée, reportage, noir et blanc… Et de vous familiariser avec ce qui vous plait le plus. Etes-vous davantage attirés par une approche originale, classique ? Une photographie sociale, humaniste ou par un côté plus éditorial ?

Lorsque ce « travail » est fait, sélectionnez 3 ou 4 photographes qui vous plaisent VRAIMENT, dont le style et la démarche vous touchent. Contactez les et demandez leur de vous proposer une galerie d’un mariage complet à visionner. S’il refuse… C’est mauvais signe. Consulter un mariage complet est important, car sur les sites et blogs de vos photographes favoris, sont présentés des « morceaux choisis ». Pour s’assurer de l’homogénéité du travail d’un photographe, il est normal de vouloir se faire une idée sur une prestation complète.

  1. Combien coûte un photographe de mariage ?

Faire de nombreuses demandes de devis sans vraiment consulter le travail des photographes (ou autre prestataires de mariage) est une technique à mettre de côté. Vous risquez de vous retrouver devant des écarts de prix que vous aurez du mal à expliquer. Dans le métier de photographe, on trouve tous les prix. Conséquence directe du travail illégal, de l’accès aux statuts d’entrepreneurs facilités. Mais avant tout cette différence de prix s’explique par l’implication du photographe, du service qu’il fourni avant, pendant et après votre mariage, et de la qualité de son travail. Son travail ne se limite pas à la seule journée de votre mariage. Il commence bien avant la rencontre et se poursuit plusieurs jours après. Prenez garde au « photographe pas cher ».

Les prix affichés par les photographes sont souvent calculés « au plus juste ». S’il existe des écarts entre les uns et les autres, c’est que les statuts des uns et des autres ne sont pas les mêmes, que certains ont des boutiques, studios… autant de charges ajoutées qui se répercutent sur le coût d’un reportage de mariage. Le matériel à assurer, et à renouveler tous les 2 à 3 ans entre en compte dans le calcul des prix appliqués.

 

UA-36241328-1