Le reportage… une approche authentique

DES PHOTOGRAPHIES DE MARIAGE… À LA MANIÈRE DU REPORTAGE. 

 

Le reporter est celui qui « rend compte » de ce qui se déroule sous ses yeux, n’isolant que très rarement le sujet du contexte. Il saura rendre la scène lisible en donnant tous les indices au « lecteur » pour ce faire.

Transposer au mariage cette démarche journalistique retranscrit une atmosphère non empruntée et met en lumière avec authenticité le caractère singulier de cette journée, loin des standards de la photographie de mariage bien présents dans l’esprit de chacun. Car il s’agit avant tout ici de photographie sociale.

 

  • Le reportage au service de l’émotion 

Le reportage c’est documenter vos souvenirs, les collecter et faire le récit de votre mariage, en privilégiant les photos spontanées.

Cette approche peu intrusive permet au photographe de capturer des moments forts de votre journée : les rires, les larmes de joie, les échanges entre les mariés et leurs convives…


  • Une individualité pour composer vos images

Il est important, pour ne pas dire primordial, d’être en accord avec la démarche et la sensibilité du photographe que vous aurez choisi dans la mesure où elles assurent la cohésion de son travail. Ce sont ses choix en matière de cadrage, de traitement, sa subjectivité… qui font son originalité. Lorsque votre choix se porte sur un photographe, c’est sa signature que vous adoptez.

 

  • Etre à l’affut des « moments »

Un mariage, comme tout événement social, est le théâtre de nombreuses scènettes dont vous, vos familles et amis êtes les acteurs. Il appartient à votre photographe d’être attentif et réactif aux interactions dont il est le spectateur.

C’est sa capacité à regarder, à appréhender ces « instants » qui lui permet de  les restituer avec justesse, de cristalliser ces fragments de vie.

1 comment
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • fleurd'eau5 juillet 2013 - 10 h 47 min

    J’adhère totalement à cette démarche si remarquablement énoncée.

    On la retrouve d’ailleurs dans tes reportages que je ne me lasse pas de regarder ! Bravo et bonne continuation !ReplyCancel

UA-36241328-1